Coeur de freesia

Un peu de couture (Citronille, c'est dimanche, Tilda), mais surtout beaucoup de broderie : traditionnelle, stumpwork, art textile, peinture à l'aiguille (passé empiétant), perles etc !!

29 juin 2010

Une histoire de fils...

... de fer !!

A plusieurs reprises on m'a demandé ce que j'utilise comme fil de fer pour le stumpwork. En bonne normande que je ne suis pas, je vous répondrais : Ça dépend ;-)

Dans les livres consacrés au sujet, on parle souvent de fil de fer utilisé pour l'art floral - un fil entouré de papier de couleur verte ou blanche. Personnellement, je ne suis pas convaincue... Alors j'utilise plusieurs qualité de fils de fer ou de laiton, trouvés pour la plupart dans les rayons perles et bijoux des magasins de loisirs créatifs. Le plus fin mesure 0,3 mm de diamètre. Le plus épais fait 0,8 mm de diamètre.

  • 0,8 mm c'est un peu gros. Pourquoi pas pour des grosses pièces. Disons qu'il est difficile à plier au niveau d'angles aigus.
  • 0,3 mm c'est très fin : parfait pour de toutes petites pièces. Mais alors attention d'utiliser un tissu très fin. L'inconvénient c'est que la pièce peut se déformer facilement.

L'idéal à mon avis oscille entre 0,4 mm et 0,6 mm. Le choix entre les deux se fait en fonction principalement de la complexité de la forme. Car plus le fil de fer est fin, plus il se plie facilement !

Parmi les marques qui existent, vous trouverez Rayher (voir catalogue page 9 et page 11). J'ai également en vert un fil de hobby time (voir catalogue page 9).

Si vous connaissez d'autres fournisseurs, n'hésitez pas à le me dire dans les commentaires,

Bonne soirée

Posté par Coeur de freesia à 21:34 - Stumpwork - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Une histoire de fils...

    Merci Elena pour cette sage information

    Posté par méri, 29 juin 2010 à 22:21 | | Répondre
  • reste à faire des essais, peut être l'occasion avec les papillon du projet de Gipsy. amitiés

    Posté par crazypatch, 29 juin 2010 à 22:26 | | Répondre
  • Merci Elena pour ces détails précieux. Je ne me suis pas encore lancée dans le stumpwork mais ce ne serait tarder.
    Avez-vous déjà utilisé de l' anti-effilochage? Le résultat est-il convaincant? Si oui quelle est la marque à utiliser?
    Di Van Niekerk l'utilise à la page 44 de son livre"Broderie Bucolique".
    Chantal de Cherbourg

    Posté par chantal, 30 juin 2010 à 06:16 | | Répondre
  • As-tu déjà essayé le fil de ligature que les jardinier utilise il y en a du vert et métal
    Gros bisous
    béa

    Posté par Terlicoton, 30 juin 2010 à 06:25 | | Répondre
  • moi j'utilise les petits liens que l'on trouve en boulangerie pour fermer les sacs en platique pour pain coupé, j'enlève le papier autour. bon c'était juste pour le côté récup/planète, et puis ça limite en longueur
    bonne journée à toutes
    gre'Nadine

    Posté par gre'Nadine, 30 juin 2010 à 13:21 | | Répondre
  • information

    Bonjour,
    Pour la broderie en relief, je trouve le fil de fer dans le magasin la Droguerie à Bordeaux. Je brode sur de l'organdi donc je travaille avec un fil de fer de 0.25mm et le fil le plus épais que j'emploie 0.40. Je trouve que cela est plus facile pour donner de la forme surtout aux feuilles.
    Cordialement.
    France

    Posté par broderie, 03 juillet 2010 à 22:05 | | Répondre
  • personnelement j 'utilise les fils de cuivre que l 'on trouve dans les fils electrique !!pour les plus fines broderies et les tiges de fleuriste pour les plus grosses pieces

    Posté par meganne, 06 juillet 2010 à 10:51 | | Répondre
Nouveau commentaire